Fête du Vin 2014 de Bordeaux : toutes les nouveautés dévoilées

La Fête du vin de Bordeaux est devenue le premier événement oenotouristique de France, avec 500 000 visiteurs en 2013. L’édition 2014 se déroulera du 26 au 29 juin.

Le Conseil interprofessionel du vin de Bordeaux, qui tenait ce lundi son assemblée générale, a dévoilé les grandes lignes, et les nouveautés, de l’édition 2014 de la Fête du vin.

«La Fête du vin de Bordeaux est devenue le premier événement oenotouristique de France, rappelle Christophe Château, directeur de la communication du CIVB. En 2012, elle avait attiré plus de 500.000 visiteurs, et 50.000 pass dégustations avaient été achetés. 30.000 spectateurs avaient assisté chaque soir au spectacle son et images, 12.500 personnes avaient été formées par l’école du vin, et plus de 800 professionnels du vin étaient présents.»

L’édition 2014 se déroulera du 26 au 29 juin, de 11h à minuit, avec des dégustations qui s’arrêteront à 23 h, horaire du début du son et images. Le pass dégustation, sésame de la fête, sera mis en vente au prix de 20€. Une pré-vente sera organisée, au prix de 15 €. Chaque carnet de tickets donnera droit à 13 dégustations sur les stands.

Un partenariat avait été initié en 2012 avec les grands crus classés 1855, qui est reconduit cette année. Deux formules seront proposées: un passeport 1855 au prix de 65€, qui donne droit à la dégustation de sept grands crus classés, et des classes de maître, il y aura une session par jour au prix de 150€, où l’on pourra déguster un premier grand cru classé 1855…

Lire la suite de Mickaël Bosredon sur 20minutes.fr

Vinipro : « Le salon a tenu ses promesses »

Au-delà des grands crus, Bordeaux a une gamme fournie de bouteilles de 5 à 15 €. Ce premier salon professionnel Bordeaux Vinipro lui était dédié. À confirmer en 2016.

L’idée était en l’air depuis des années dans notre région : créer un salon professionnel dédié au cœur de gamme des vins produits en Bordelais et dans le Sud-Ouest. Soit entre 5 et 15 euros environ la bouteille, prix public. Le premier Vinipro a répondu à cette attente. Ce salon professionnel s’est tenu durant trois jours, de lundi à mercredi, au Parc des expositions de Bordeaux-Lac. Avec 260 exposants (vignerons, coopératives, négociants) venus rencontrer cavistes, restaurateurs, grossistes ou autres importateurs étrangers. Sur les stands, petits et uniformes, du rouge, du blanc sec, des liquoreux, des crémants et autres rosés.

À l’heure des bilans, difficile de trouver des avis vraiment négatifs, même s’il a fallu essuyer les plâtres d’une première édition préparée à la hâte – dernières inscriptions il y a peu, numéros de stands fournis au dernier moment, cartons d’invitation tardifs… (lire la suite de l’article de César Compadre sur sudouest.fr)

Vinipro stand

De son côté, l’Alliance des Crus Bourgeois du Médoc, qui regroupe 250 châteaux, tire un bilan très positif du premier salon Vinipro, égrené de dégustations et de rendez-vous « business » pour les viticulteurs. Frédérique de Lamothe, directrice :

« L’Alliance loue rarement un stand dans ce type d’événement car ils ne permettent pas de mettre en valeur nos 250 châteaux adhérents. Pour Vinipro, nous en proposions 120 en dégustation. Du lundi matin au mercredi soir, le stand n’a pas désempli. Nos carnets de dégustation et nos livrets de promotion était en rupture de stock ! Mais Vinipro a aussi permis des mises en relation très concrètes entre acheteurs et viticulteurs. J’ai vu des acheteurs passer sur le stand le matin, et rencontrer les viticulteurs en fin de journée… Nous avons retrouvé sur le salon les cibles annoncées par les organisateurs : cavistes, sommeliers, grande distribution. Des cibles qui ne sont pas toujours faciles à atteindre. Nous nous attendions à rencontrer des acheteurs français, ou allemands, et avons aussi croisé des asiatiques. Le salon a donc tenu sa promesse : c’est un vrai rendez-vous commercial pour les vins du sud-ouest, avec des participants venus pour acheter et faire du business. »

Ouverture du Bordeaux Bar à New-York

« Welcome to the Bordeaux Bar ! » A peine ouvert et déjà un succès à New-York. Une délégation de 8 Bordelais a inauguré mardi dernier cette vitrine de Bordeaux dans la cité de la « grosse pomme ».

Ce n’est pas un bo…bard. C’est the « beau bar » or the « Bordeaux Bar » ! Il vient d’ouvrir à New-York, non loin de l’Empire State Building, et a été inauguré hier soir par une délégation de 8 Bordelais, notamment du CIVB, qui ont fait spécialement le déplacement pour « the event » !

Le Conseil Interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB) a signé un partenariat avec le chef Gascon Laurent Manrique pour ouvrir ce bar à vin en plein coeur de Manhattan, dans les locaux de l’hôtel Carlton. Il n’ y a pas de nouvelle histoire d’amour hormis celle des vins de Bordeaux. Pour Laurent Gapenne, Président de la Fédération des Grands Vins de Bordeaux, c’est la nouvelle opportunité à ne pas manquer: « on va développer l’image des vins de Bordeaux, dans un lieu magnifique à New-York. On va avoir une présence continue avec ce bar à vins comme on l’a déjà fait ; nos viticulteurs vont pouvoir organiser ici des dégustations tout au long de l’année. C’est un lieu stratégique pour nous exporter et faire découvrir Bordeaux et ses vins de qualité. »…

Lire la suite de l’article de Jean-Pierre Stahl sur france3.fr

Bordeaux fête le vin à Hong Kong

Le HongKong Wine and Dine, déclinaison locale de la Fête du vin de Bordeaux, s’est ouvert, ce jeudi, au pied des gratte-ciel de la métropole.

La cinquième édition du HongKong Wine and Dine, traduisez la Fête du vin de Bordeaux transposée au pied des gratte-ciel de la métropole asiatique, s’est ouverte jeudi soir et a été littéralement prise d’assaut. Il est vrai que la température était redevenue printanière après avoir grimpé jusqu’à 30° c dans la journée. De quoi donner soif de rosé plutôt que de rouge…

Si le HongKong Wine and Dine commence à prendre de la bouteille, c’était en revanche la première fois qu’il quittait le quartier de Kowloon et traversait la baie de HongKong pour s’installer à Central (facile à traduire) juste en bas de l’impressionnante skyline de HongKong, sur un terrain encore occupé par la mer il y a quelques mois…

Lire la suite de l’article de Benoît Lasserre sur sudouest.fr

Bordeaux fête le vin : « Nos vins au Québec » Interview de Christophe Chateau (CIVB)

Pendant quatre jours, Bordeaux fête le vin revient à Québec (Canada). Ses objectifs, avec Christophe Chateau (CIVB) interviewé par le journal Sud Ouest :

« Sud Ouest » : Quel est l’objectif de Bordeaux fête le vin, dont c’est la deuxième édition dans la ville de Québec pendant quatre jours, à partir de demain et jusqu’au dimanche 1er septembre ?

Christophe Chateau : Le concept de Bordeaux fête le vin est un outil de promotion de la ville de Bordeaux et des vins locaux. Créé en 1998, il se décline désormais à l’étranger. Après Hong Kong (depuis 2009), la ville de Québec a connu une première édition l’an passé, début septembre. Bruxelles devrait suivre en septembre 2014, mais la décision n’est pas encore prise.

« Sud Ouest » : Comment se déroule cette opération de promotion à Québec ?

Christophe Chateau : 80 producteurs et négociants bordelais, mais aussi d’Aquitaine, sont de ce grand déplacement (ils étaient 60 l’an passé). La CCI de Bordeaux organise aussi des opérations. Concrètement, c’est une délégation de 130 professionnels qui traversera demain l’Atlantique.

Sur place, sur les bords du fleuve Saint-Laurent, nous serons organisés par pavillons (vins des AOC Bordeaux, Saint-Émilion, Pessac-Léognan, sweet, côtes…). De midi à 23 heures, les visiteurs viendront déguster. 18 000 bouteilles de chez nous sont sur place.

« Sud Ouest » : Les visiteurs pourront aussi en acheter sur le lieu de la fête ?

Christophe Chateau : Non. Bordeaux fête le vin est une vaste opération de promotion collective, de découverte. Via des pass dégustation achetés sur place, les Québécois pourront goûter au verre nos vins sur les différents stands et discuter directement avec les producteurs. Il y a aussi des séances de formation. L’an passé, 40 000 visiteurs se sont déplacés au cours des quatre jours, avec 15 000 pass vendus. Un gros succès. On en espère 50 000 cette fin de semaine, avec 20 000 à 25 000 pass commercialisés. La météo, élément primordial pour confirmer le succès, devrait être au beau.

En articulation avec cette fête, et dans le cadre des foires aux vins de septembre organisées dans les magasins de la Société des alcools du Québec (SAQ), nos vins seront particulièrement mis en avant. L’an passé, nous avons progressé dans nos ventes. On l’espère aussi cette année. L’objectif final est de vendre davantage de bouteilles à une clientèle locale souvent bien informée. Les Québécois sont de grands amateurs, et cette province de 7 millions d’habitants est un marché important pour le Bordelais…

Lire l’interview complète sur sudouest.fr

[Vu sur le net] L’enjeu de l’e-réputation pour les acteurs de la filière vin

Une Twitt Wine Party à Bordeaux…et dans le monde entier    twittwineparty

Au delà de la soirée de dégustation organisée en partenariat avec la Ville de Bordeaux, le CIVB et l’agence Moonda, cette première Twitt Wine Party à été l’occasion pour cette communauté d’engager une série de discussions sur de nombreux thèmes liés au vin et à sa place dans nos vies…

Lire la suite sur le blog twittwineparty