Vinexpo Hong-Kong : la CCI vend ses formations

À l’occasion du salon professionnel Vinexpo Asie-Pacifique qui se déroule du 27 au 29 mai à Hong Kong, la Chambre de commerce et d’industrie de Bordeaux entend séduire les jeunes asiatiques souhaitant se former aux métiers du vin et des spiritueux. Explications.

Difficile de trouver plus légitime que la Chambre de commerce et d’industrie de Bordeaux en matière de commerce et de promotion du vin. En effet, historiquement, l’institution restera à tout jamais dans l’histoire du vin pour avoir réalisé le célèbre classement de 1855. Elle a aussi, il y a 140 ans maintenant, créé l’école de commerce de Bordeaux. Mieux encore, en 1981, c’est la CCI de Bordeaux qui créé Vinexpo.

Dès demain, la chambre consulaire va s’attaquer à un autre chantier : faire la promotion de trois de ses formations spécialisées en vins et spiritueux à Hong Kong, à l’occasion de Vinexpo Asia Pacific. Son objectif est clair : profiter de sa légitimité pour attirer à Bordeaux des étudiants et stagiaires asiatiques…

Lire la suite de l’article de Pascal Rabiller sur objectifaquitaine.latribune.fr

Vinexpo Asia Pacifique 2014 : plus grand, plus international

A six mois de l’ouverture de ses portes, Vinexpo Asia-Pacific est en passe de gagner son pari. L’objectif est ambitieux. Pour sa sixième édition à Hong Kong, les 27, 28 et 29 mai 2014, le salon International du vin et des spiritueux augmente sa surface d’exposition de 50% et confirme son leadership en Asie.

Un engouement confirmé

Pour répondre à une demande grandissante au fil des années, la 6ème édition de Vinexpo Asia-Pacific disposera de 50% de surface d’exposition supplémentaire. A six mois du salon, la commercialisation avance à un rythme soutenu, appuyée par une adhésion croissante d’exposants étrangers. Sur les 15 000 m² de stands proposés, 87% sont déjà vendus. Et le nombre d’espaces réservés par les exposants dépasse déjà la surface totale de l’édition 2012, qui avait accueilli 1 050 exposants de 28 pays. « Nos exposants savent qu’être présent à Vinexpo Asia-Pacific c’est être au cœur de toute l’Asie-Pacifique. Le salon est certes une porte d’entrée privilégiée pour la Chine, mais il l’est également vers tous les pays émergents de l’Asie du Sud Est. N’oublions pas que 40% de la consommation des vins en Asie se fait hors Chine » a déclaré Guillaume Deglise, Directeur général de Vinexpo…

Lire la suite sur bordeaux-gazette.com

Vinexpo 2013 : Première cuvée pour le collectif Wine Startups

wine-startups

Treize startups bordelaises viennent de former un nouveau réseau afin de doper leur notoriété et de convaincre les acteurs traditionnels du vin de la valeur ajoutée que peuvent apporter leurs solutions innovantes.

Elles consomment le digital sans modération… Au total, 13 jeunes pousses bordelaises se sont regroupées afin d’attirer l’attention sur leur activité mariant l’art du vin aux nouvelles technologies. Parrainées par Viadeo, les startups ont profité du salon Vinexpo, grand messe du secteur, pour officialiser le lancement de leur collectif baptisé Wine Startups.

« Il ne s’agit ni d’une association ni d’un incubateur », précise David Ducourneau, fondateur de la start-up Kasual Business, éditrice de l’application Smart Bordeaux : le Shazam du vin. « L’objectif est simplement de mutualiser notre expérience afin de renforcer notre notoriété » ajoute-il. Via ce dispositif, les différents porteurs de projets espèrent ainsi accélérer leur développement par la conclusion de partenariats à l’échelle nationale mais aussi attirer le regard des investisseurs.

Les Wine Startups entendent également mener une mission d’évangélisation auprès des acteurs traditionnels du vin. « Chacun d’entre nous s’est retrouvé confronté à des difficultés similaires » explique Audrey Gribelin, fondatrice de la start-up SmartCave. « Nous avions du mal à construire une base de données autour du vin et à convaincre les acteurs traditionnels du secteur de la valeur ajoutée que peuvent apporter nos différentes solutions. » Autre enjeu de taille : séduire de nouveaux talents. « Bordeaux est déjà la capitale du vin, nous aimerions aussi qu’elle devienne celle du numérique » ajoute ambitieusement Audrey…

Lire la suite sur frenchweb.fr

JT Bordeaux Eco Special Vinexpo : Inno’vin Bordeaux Aquitaine, le cluster de la filière vitivinicole

A l’occasion de Vinexpo 2013, coup de projecteur sur le cluster Inno’vin Bordeaux Aquitaine. Cette « grappe d’entreprises » (75 adhérents dont 55 entreprises) a pour rôle de fédérer les acteurs de la filière vitivinicole autour de projets innovants. Présentation du cluster par son directeur Gilles Brianceau.

Site d’Inno’vin

Vinexpo : Cordier Mestrezat Grands Crus reçoit au coeur de Bacalan

1088484_1681019_460x306

À chaque édition de Vinexpo, Cordier Mestrezat Grands Crus reçoit en un lieu de prestige quelque 300 clients. Jusqu’à présent, la garden party se déroulait dans des châteaux. Rénové, le site bacalanais de la société a accueilli hier soir les invités venus du monde entier. Et pour cause : l’entreprise née en 2000 du rapprochement de deux sociétés familiales plus que centenaires réalise 70 % de son chiffre d’affaires dans 135 pays. 

Le tapis blanc bordé de cubes lumineux s’avance entre les tonnelles et les tentes de réception. Un verre de vin rosé du Domaine Saint-Andrieu est offert à chaque convive. Des parapluies aux couleurs de Cordier s’ouvrent. Un relent d’orage ne réussira pas à gâcher la réception de la célèbre maison de vins de la rue Achard au cœur de Bacalan.

De même, les trois voitures McLaren, rouge, blanche et jaune, garées à l’entrée ne sont pas là par hasard. Certains ont pu les croiser ce week-end en Médoc et lundi à Bordeaux. « En deux jours, nous avons eu 82 essais », se félicite Christophe Capion, responsable des ventes de la marque à Monaco en vantant, plus que les 625 chevaux du bolide, son incomparable coque de pilotage en carbone et le design signé Franck Stephenson, présent lui aussi à la soirée.

Les McLaren sont chez Cordier parce que les deux sociétés ont un actionnaire commun : le groupe Tag, basé en Suisse et propriété d’une famille saoudienne. Tag exerce l’essentiel de son activité avec les jets privés de Tag aviation. Mais le groupe est aussi majoritaire dans Cordier aux côtés de Crédit agricole IDIA et du groupe vinicole Val d’Orbieu

Lire la suite sur sudouest.fr

Vinexpo 2013 : le rendez-vous de référence des métiers du vin et des spiritueux

Comme tous les deux ans, c’est le retour de Vinexpo, du 16 au 20 juin. Depuis 1981, ce salon bordelais a su s’imposer comme une institution pour devenir le rendez-vous de référence dans les métiers du vin et des spiritueux.

L’édition 2011 avait réuni 2400 exposants venant de 47 pays ainsi que pas moins de 48.000 visiteurs du monde entier ! C’est également au cours de cette édition que le nationalité Chinoise est devenue la nationalité étrangère la plus représentée, tendance qui devrait se confirmer cette année.

Le lundi et le mardi seront des journées très internationales avec dégustations de saké, de pinot noir allemand, de vins mexicains, portugais ou italiens, ainsi que des conférences sur l’avenir du marché du vin en Chine. La journée du mercredi sera semblable aux deux précédentes avec moins de dégustations prévues, laissant plus la part belle aux conférences comme celle sur les différences de goûts entre France et Chine, celle sur le marché viticole américain ou encore l’observatoire mondial des vins rosés…

Lire la suite sur huffingtonpost.fr

JT Bordeaux Eco Spécial Vinexpo : Trois startups du vin à Bordeaux

A l’occasion du lancement du réseau Wine Startups aujourd’hui à Vinexpo, le JT Bordeaux Eco de juin vous présente trois entreprises bordelaises qui tirent profit de l’économie du vin en s’appuyant sur les nouvelles ressources numériques.

David Ducourneau (Kasual Business) qui a créé le Shazam du vin avec l’application Smart Bordeaux, l’outil de reconnaissance des étiquettes de vins (300 000 téléchargements à ce jour). La société  Millésima, spécialiste des grands vins et de la vente en primeurs à Bordeaux, réalise 300 000 livraisons/an auprès de 65 000 particuliers, dont 80% via son site marchand. Enfin, Wine Tour Booking propose de créer les visites de leurs propriétés aux aux vignobles grâce à sa plateforme en ligne. 

Osez Bordeaux sur Vinexpo 2013

bandeaux1_0

Du  dimanche 16 au jeudi 20 juin 2013, la marque Osez Bordeaux sera présente sur Vinexpo, le salon international du vin et des spiritueux, sur le stand Bordeaux Tourisme – Hall 1 Avenue – D172.

A l’heure où la ville de Bordeaux est à l’honneur dans tous les sondages et accueille chaque année des millions de visiteurs, la ville de Bordeaux présente sur Vinexpo la nouvelle marque territoriale qui lui permettra de mieux se faire connaître en France et à l’étranger, et accompagnera le développement de son attractivité économique. L’ensemble de l’offre touristique et oeno-touristique y sera proposée.

Une marque internationale

Grâce à l’histoire millénaire de ses vins, leur prestige et leur large diffusion à travers le monde, Bordeaux est une marque connue et reconnue à l’international. Porte du vignoble, il lui reste à valoriser son potentiel économique, en tant que ville où il fait, à la fois, bon vivre et entreprendre : c’est la mission de Osez Bordeaux dont la gouvernance a été confiée à des chefs d’entreprises de tous secteurs, notamment celui du vin.

Ouverture, audace, mouvement : la marque Osez Bordeaux, a été créée avec les Bordelais qui ont confirmé que leur ville est prête à poursuivre son développement. Cette marque n’est pas une promesse mais l’expression d’une stratégie ambitieuse portée par les forces vives. Création d’entreprises, filières de pointe, accessibilité, qualité de vie… avec un tiers de la population de moins de 25 ans, une université d’excellence avec 70 000 étudiants, et bientôt la LGV qui rapprochera la ville à 2 heures de Paris, Bordeaux a des atouts dans sa manche. Elle le dit en signant tous les messages, toutes les prises de parole qui contribueront au rayonnement de Bordeaux. Osez Bordeaux ! Dare Bordeaux !

Lire la suite sur club-presse-bordeaux.fr

Vinexpo 2013 : une dimension internationale décuplée

promo-fr

Le rendez-vous incontournable des professionnels du vin aura lieu du 16 au 20 juin, au Parc des expositions de Bordeaux. Vinexpo, salon leader mondial dans le milieu des vins et spiritueux, a lieu tous les deux ans dans la « capitale » française du vin.

La dimension et l’influence de cet évènement sont, à chaque édition, de plus en plus impressionnantes. Jugez vous-même : 90 000 m² occupés au total, 2400 exposants, 1200 journalistes, 44 pays représentés et 50 000 visiteurs attendus du monde entier !

Pour cette 17ème édition, l’ouverture sur l’international est encore plus à l’honneur que les autres années. C’est pourquoi par exemple, la Chine, actuellement cinquième plus gros producteur mondial avec 135 millions de caisses par an, aura à partir de cette année son pavillon propre. L’influence et la présence asiatique sur le marché mondial des vins et spiritueux ne sont plus à démontrer. Preuve en est : de deux sociétés chinoises présentes sur le salon en 2011, on passe à 17 ! Les visiteurs chinois sont attendus trois fois plus nombreux qu’il y a deux ans. La réussite et l’engouement suscité par Vinexpo Asia, à Hong-Kong, sont à coup sûr une raison de l’accélération du développement des marchés asiatiques…

Lire la suite sur idealwine.net

Vinexpo 2013 du 16 au 20 juin, la manifestation de tous les records

promo-fr

La 17ème édition de Vinexpo, qui se tiendra du 16 au 20 juin à Bordeaux, s’annonce déjà comme la manifestation de tous les records : 2400 exposants près de 50 000 visiteurs sont attendus, avec une montée en puissance de la Chine et un retour en force des États-Unis.

Xavier de Eizaguirre et Robert Beynat ne cachent pas leur excitation. Le président et le directeur général de Vinexpo, qui présentaient hier à la presse bordelaise les grandes lignes de l’édition 2013 du plus grand salon professionnel du vin, attendent de pied ferme l’ouverture de cette 17ème manifestation, qui s’annonce comme celle de tous les records. Jugez plutôt : 95 000 m2 de surface d’exposition, 2400 exposants en provenance de 44 pays, 1200 journalistes, et près de 50 000 visiteurs attendus en cinq jours, du 16 au 20 juin. “Dans un contexte de crise mondiale, où certains opérateurs de l’économie des vins et spiritueux sont en pleine incertitude, ce salon Vinexpo 2013 représente pour eux une occasion unique de se réunir, d’échanger, de se rassurer, et de réfléchir à de nouvelles voies de développement”, souligne Xavier de Eizaguirre.

La Chine et les USA en vedettes

La portée mondiale de Vinexpo n’a jamais été aussi prégnante : 38% des exposants sont “non français”, ainsi que 35% des visiteurs attendus. Si les grandes nations du vin en Europe (France, Italie, Espagne) conservent leur leadership en surface d’exposition, on assiste à plusieurs phénomènes relativement nouveaux, comme la confirmation de la force de frappe chilienne au niveau du “mass market” (quatrième pays en termes de surface d’exposition) mais, surtout, à la montée en puissance de la Chine sur la scène internationale du vin. “La Chine est devenue en 2011 le 5ème pays producteur de vin au monde, annonce Robert Beynat. Avec 135 millions de caisses, et une projection de 250 millions dans les années à venir, l’Empire du milieu est devenu un acteur majeur, et sa présence à Vinexpo s’en trouve renforcée. Nous avions deux sociétés chinoises il y a deux ans, elles sont 17 cette année. Et les visiteurs chinois devraient être trois fois plus nombreux que pour l’édition 2011. Cette affluence confirme aussi que Vinexpo Hong Kong, contrairement à ce que certains annonçaient, n’a pas cannibalisé Vinexpo Bordeaux. Au contraire, le succès de Hong Kong (près de 17 000 visiteurs en 2012, une surface d’exposition augmentée de moitié pour l’édition 2014) incite les professionnels asiatiques à venir voir le “grand” Vinexpo.”

Un engouement qui s’étend à toute l’Asie : si la Chine va avoir pour la première fois son propre pavillon, c’est aussi le cas du Japon, un “marché historique” qui demeure stratégique pour la consommation de vin. La Russie gagne également du terrain. L’Amérique, enfin, sera fortement présente à Vinexpo. L’Amérique latine d’abord, avec des pays comme le Chili – voir ci-dessus – et l’Argentine, sans oublier le Mexique, qui aura pour la première fois son propre pavillon. Mais aussi l’Amérique du nord, marquée par un retour en force des Etats-Unis . “Les Américains sont vraiment de retour cette année, en nombre d’exposants et en nombre de visiteurs, annoncent les organisateurs de Vinexpo. N’oublions pas que les USA sont devenus le premier marché de consommation de vin au monde, et le quatrième producteur !”…

Lire la suite sur cellarduvin.com

Une sélection de vins signée par Robert Parker présentée à Vinexpo

1073575_1527171_460x306

Pour la première fois, une caisse de vin est signée du critique américain Robert Parker. Une idée du négociant bordelais BVS à découvrir à Vinexpo.

Vinexpo, le plus grand salon mondial des vins et spiritueux, se tiendra à Bordeaux du 16 au 20 juin. Et nul doute que le stand de Bernard Pujol, à la tête de la société de négoce Bordeaux Vins Sélection (BVS), sera une des attractions de ce rendez-vous professionnel au Parc des expositions du Lac. L’homme y présentera en effet une première : une caisse de vin signée de Robert Parker, le célèbre critique viticole installé sur la côte est des États-Unis.

« L’idée m’est venue l’an passé. Sur le millésime 2009, année de qualité superbe, Robert Parker avait noté 18 propriétés bordelaises 100/100. Le top du top. Pourquoi ne pas en réunir quelques-unes dans une caisse spéciale ? Eh bien ! la voilà ! » annonce ce Carcassonnais d’origine, spécialiste des grands crus, dont la société, créée en 1999, est installée à Eysines, en bord de rocade Bordelaise.

Dans un écrin en bois haut de gamme conçu par la caisserie Adam, cinq étiquettes du gotha girondin : Clos Fourtet (Saint-Émilion), Smith Haut Lafitte (Graves), LéovCille Poyferré (Saint-Julien), Cos d’Estournel (Saint-Estèphe) et Pape Clément (Graves), le seul blanc du quintet. Sur le haut de la caisse et à l’intérieur, les mentions suivantes : « 100 points », « Bordeaux 2009 », « Robert Parker Sélection » et enfin la signature de la main du critique, avec la mention « TM » (marque déposée). Bois blanc cérusé, fermeture aimantée, cerclage et, à l’intérieur, les flacons sur fond noir. Le tout ressemble à une valise sans poignée, aux charnières invisibles. Chaque bouteille aura un système anti-contrefaçon, prudence oblige…

Lire la suite sur sudouest.fr

Crédit photo Laurent Theiller