La vidéo au rendez vous de la Data

Sébastien Cordon interviendra lors la conférence « Les tendances vidéos dans la communication digitale » à l’occasion de La Nuit du Web et de l’Innovation, le 17 octobre.

18092

DW : La Data est la clé pour l’efficacité de toutes les actions marketing aujourd’hui. Qu’en est-il de la vidéo ?

 SB  : La Data est aujourd’hui au coeur du dispositif vidéo sur internet. En effet, au-delà de sa diffusion propre, la vidéo se nourrit d’une audience ultra qualifiée que la Data lui délivre en temps réel. Pour mieux comprendre le changement fondamental qu’offre la Data, il faut comprendre le schéma des campagnes avant son existence. En dehors d’Internet, les dispositifs médias vidéos classiques s’articulent sur des moyennes. Pendant longtemps, les audiences étaient ciblées selon de larges panels offrant aux annonceurs des retours chiffrés selon le principe du « panier moyen »: La « ménagère de moins de 50 ans » avait alors tous les pouvoirs !

Aujourd’hui, la Data permet d’avoir une vision extrêmement précise de la cible que l’on souhaite impacter tant du point de vue démographique que géographique ou encore en relation avec ses centre d’intérêts. En sortant de la « moyenne », la Data plonge la vidéo dans l’ère de la personnalisation des messages organisant au passage une relation sociale entre l’internaute et la marque. Il devient donc plus évident d’orienter son discours de marque lorsque la diffusion des messages en vidéos ne s’adresse qu’à sa (ses) cible(s). 

Par exemple, lorsque une marque de raquette de squash s’adresse exclusivement à l’ensemble des internautes qui regardent des vidéos de squash sur YouTube, il optimise sa diffusion en imprimant son discours devant les yeux de ceux qui ont manifestement comme intérêt le squash.  

Lire la suite de l’interview

EPSI : “le Numérique” facteur clé d’embauche et de développement

Réussir l’atterrissage sur le marché du travail, c’est une des devises de L’EPSI, école d’ingénierie informatique, qui sera présente à la nuit du web le 17 octobre au Hangar 14. Marie Josée Cornille répond à nos questions.

18442

DW : 100% d’embauche après le diplôme, c’est un chiffre flatteur… Quel est le secret d’EPSI ?
L’EPSI place ses étudiants diplômés car elle a la reconnaissance des entreprises du secteur Numérique ; Présente depuis 1981 sur Bordeaux son réseau d’anciens est important et nous sommes adhérents des principaux réseaux acteurs du Numérique : ADEISO, AQUINUM, SYRPIN. Egalement,  tous les ans, la promo de Bac +5 sortant est parrainée par une entreprise du secteur (2012- Sogeti, 2013- AT Internet, 2014 CIS Valley).

DW : Les destinées de vos étudiants sont variées, certains s’orientent même vers de la recherche. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?
En effet, nous avons tous les ans certains étudiants qui se dirigent vers la recherche afin d’approfondir et d’enrichir leur connaissance et voulant se spécialisé dans un domaine particulier, c’est cette ouverture d’esprit et cette pluri compétences que nous souhaitons favoriser chez nos étudiants. A titre d’exemple, nous avons une étudiante qui après avoir passé ses 5 années d’études à l’EPSI, a poursuivi un master en cognitique à l’université de Bordeaux et prépare à ce jour une thèse avec une entreprise du nom deALGOTECH à BIDART et avec l’équipe Mnemosyne de l’INRIA. les démarches sont ainsi lancées pour l’élaboration du dossier.

Lire la suite de l’interview