Immersion mise sur les objets connectés et l’export

La société Immersion, spécialiste des technologies 3D collaboratives pour les mondes de l’industrie et de la recherche, mise sur les objets connectés et l’export pour se développer. En mars, elle présentera une table numérique collaborative au CEBIT, salon des technologies de l’information et de la bureautique à Hanovre en Allemagne.

Installée dans le quartier Bastide depuis fin 2013, cette société s’impose aujourd’hui comme un acteur international majeur des technologies 3D collaboratives pour le monde de l’industrie et de la recherche.

Du négoce à l’installation

Son histoire démarre en 1993 lorsque son PDG et co-fondateur, Christophe Chartier, tombe un jour sur un ouvrage d’un chercheur sur la réalité virtuelle. Le concept désigne des techniques matérielles et logicielles permettant de s’immerger dans un environnement virtuel et d’interagir avec celui-ci. « Il y avait des éléments très scientifiques mais j’ai trouvé sa lecture passionnante », se souvient l’entrepreneur. Il créé alors Immersion, avec Guillaume Claverie, qui a depuis quitté le navire. L’entreprise se tourne d’abord vers une activité de négoce en vendant à plus de 1000 clients 200 références de matériels liés à la réalité et la simulation visuelle (lunettes, casque, etc.). Une activité qui représente encore aujourd’hui 20% de son chiffre d’affaires (6,6M€ en 2012)…

Lire la suite de l’article sur Bordeaux7.com

Immersion, pépite bordelaise experte de la 3D immersive et collaborative

Cela fait bientôt 20 ans que le société Immersion s’est spécialisée dans le développement de solutions de simulation 3D et de réalité virtuelle pour les industries de luxe, de l’automobile ou de l’aéronautique. Avec notamment sa table de réunion interactive multitouch et collaborative Meetiim qui révolutionne les réunions professionnelles.

Immersion invente la table tactile pour le travail collaboratif

Les tables interactives se sont démocratisées, mais restent encore dédiées aux usages ludiques ou à la communication. Imaginée par la société bordelaise Immersion, Meetiiim est la première à être conçue pour le travail collaboratif.

Grâce à la wifi, il suffit d’un simple geste sur sa propre tablette pour faire glisser le fichier numérique sur cette table interactive, où il est alors manipulable et modifiable par tous les participants. « Le tactile et le numérique rendent les échanges plus naturels, donc tous les intervenants s’expriment et sont actifs quel que soit leur profil. Cela permet d’accélérer la prise de décision dès les phases de conception », explique Christophe Chartier, président fondateur d’Immersion. Compatible avec tous les logiciels (Autocad, Catia…), Meetiiim est aussi un meuble élégant recouvert de Corian qui coûte la coquette somme de 45.000 euros.

L’entreprise qui fait partie des pionniers français des technologies de la réalité virtuelle, a développé cette innovation suite à une série de projets européens auxquels elle a participé. Immersion a déposé une demande de brevet pour protéger ce système de travail coopératif. Son objectif est d’en vendre une vingtaine dès 2014 dans tous les secteurs, de l’industrie à l’architecture en passant par le monde du luxe…

Lire la suite de l’article de Franck Niedercorn sur lesechos.fr

150 professionnels de l’industrie se retrouvent pour la 1ère édition d’it3D à Bordeaux

[Article publié le 07/11/13] Le Palais de la Bourse à Bordeaux a pris des allures de laboratoire du futur depuis ce jeudi matin. Il accueille le salon Inspirience 3D une initiative du spécialiste bordelais de la réalité virtuelle, Immersion.

Pendant deux jours, 150 professionnels, pas forcément spécialistes de ces technologies, apprennent à travers conférences et expérimentations à quoi peut leur servir la réalité virtuelle. « L’industrie n’est pas la seule concernée. Tous ceux qui utilisent le numérique aujourd’hui peuvent avoir recours à ces solutions », explique Laetitia Richez, responsable marketing et communication d’Immersion.

Un architecte corse vient par exemple d’acheter la table Meetiiin commercialisée par l’entreprise. Dans son cabinet, les différents corps de métier et ses clients se retrouvent autour de cette grande table blanche équipée d’un écran central et peuvent voir et modifier des plans 3D avec leurs doigts. L’outil, vendu 45 000 euros, est instinctif et collaboratif…

Lire la suite de l’article de Laurie Bosdecher sur sudouest.fr

it3D 2013 à Bordeaux, les solutions 3D immersives et collaboratives dédiées à l’industrie

Les journées ‘inspirience the 3D – it3D’, qui se dérouleront pour la première fois les 7 et 8 novembre 2013 à Bordeaux, sont une occasion unique pour faire le point sur les technologies et les usages de la 3D immersive et collaborative.

Des solutions qui ne sont plus réservées qu’aux grands groupes industriels

Les grands groupes industriels, dans le domaine de l’aéronautique, de l’automobile, de la construction navale, du transport, des équipements industriels et de l’énergie notamment, utilisent ces technologies pour :
– Améliorer la qualité des productions, en testant un plus nombre grand d’hypothèses ;
– Accélérer les cycles de conception, en réduisant les boucles décisionnelles à fort impact financier ;
– Mieux répondre à la demande des clients, en l’impliquant très tôt dans les phases de conception ;
– Anticiper la maintenabilité des systèmes et la formation des opérateurs, en les immergeant dans la maquette virtuelle ;

Aujourd’hui, ces solutions innovantes ne sont plus uniquement réservées aux très grands comptes et peuvent désormais bénéficier à leurs sous-traitants, aux ETI et aux grandes PME, qui connaissent les mêmes problématiques industrielles. Elles apportent de nouveaux gisements de valeurs et de nouveaux leviers de croissance et de compétitivité pour relever les défis de demain.

Un programme pragmatique, basé sur les retours d’expérience et l’expérimentation

Le programme de cet événement professionnel a été construit dans le but d’apporter des éléments de réponses concrets aux problématiques rencontrées aujourd’hui par les industriels utilisant la 3D ou souhaitant en connaître les bénéfices. Il est composé principalement :
– de témoignages d’utilisateurs : de nombreux experts de groupes industriels (Airbus, Eurocopter, PSA Peugeot-Citroën, Renault…) interviendront pour démystifier le sujet, expliquer leur démarche, les bonnes pratiques, les facteurs-clés de succès…
– d’ateliers pour répondre à des questions concrètes (ex. Comment concevoir votre salle immersive ? Quelles sont les bonnes questions à se poser ? Quelles solutions 3D collaboratives pour quels types d’usages ?)
– de démonstrations pour expérimenter et tester les innovations en matière de 3D immersive et collaborative (collaboration à distance, tables interactives, cloud computing, écrans immersifs…)

Un temps fort : une table-ronde réunissant des experts et des utilisateurs avisés pour échanger et définir les enjeux de la 3D immersive et collaborative pour l’industrie de demain. (Jeudi 7/11, à 17h30)

Suivez ces 2 journées sur le compte twitter d’it3D et avec le hashtag #it3D

Immersion reçoit le trophée « Innovations services » de l’Association de l’Economie Numérique

image005

A Bordeaux le 12 avril 2013, Immersion, expert européen des technologies 3D immersives et collaboratives innovantes pour le monde de l’industrie et de la recherche, a été récompensée par l’Association de l’Economie Numérique (Acsel) en recevant le trophée ACSEL du numérique dans la catégorie « Innovations services ».

Le 10 avril 2013 à Paris s’est tenue la quatrième édition des Acsel du Numérique au cours de laquelle l’Association de l’Economie Numérique (Acsel) a décerné six prix à des sociétés s’étant distinguées cette année. Cette remise des prix s’est déroulée devant 300 professionnels du secteur sous le haut patronage de la ministre déléguée à l’Economie numérique, Fleur Pellerin.

Immersion a été récompensée par le Prix « Innovations Services ». Christophe Chartier, président et co-fondateur d’Immersion, était présent pour recevoir ce trophée. Lors de la remise de ce prix, il a remercié les membres du jury pour avoir choisi de récompenser Immersion, une société située en région.

Rappelons qu’Immersion a reçu en octobre dernier le trophée du développement international (ADEISO) et figure parmi les membres d’Oséo Excellence (2000 entrepreneurs qui vont de l’avant).