Conférence / rencontre avec Franck ALLARD de Filhet-Allard

Franck ALLARD témoignera de son expérience de dirigeant d’entreprise le lundi 25 avril à 8h45 à l’Athénée Municipal de Bordeaux. Il développera les facteurs de succès de la croissance (10%) de l’entreprise.

Franck Allard

Franck Allard le lundi 25 avril à l’Athénée Municipal

Vous pourrez ensuite l’interroger et échanger avec lui sur les différents points présentés, notamment l’actualité de l’entreprise que sont les perspectives de recrutement pour 2016 (70 postes), la transformation numérique et le développement à l’international.

Filhet-Allard est un courtier en assurances en forte croissance, dans le top 6 français de la profession. Filhet-Allard a son siège à Mérignac et emploie 900 personnes en France avec plusieurs filiales à Paris, Lyon, Toulouse, La Rochelle, et à l’international (Espagne et Amérique du Sud). Franck ALLARD dirige cette société 100% familiale et 100 % bordelaise.

Je m’inscris

Café des Entrepreneurs : Comment entreprendre sur la Rive Droite

Permettre aux jeux entrepreneurs bordelais de profiter des opportunités de business nées des grands projets urbains. C’est ainsi qu’a été pensé le Café des Entrepreneurs, dont la 2ème mouture aura lieu mercredi 29 janvier de 9h à 11h au Restaurant L’Alcazar et abordera à la fois la renaissance de la Bastide mais aussi plus largement la mutation de la Rive droite de Bordeaux.

Cette seconde rencontre réunira, de manière informelle, Sylvain Barfety (directeur du développement économique du Groupe Evolution, représentant du projet Darwin et Bastide Niel), un représentant de l’Association Nationale des Jeunes Entrepreneurs, la directrice de la Direction du Développement économique de la Ville de Bordeaux, un responsable de la Plateforme de l’initiative (le service création d’entreprise de la Maison de l’Emploi) et une trentaine de néo-créateurs. Elle s’adresse plus spécifiquement aux entrepreneurs issus des quartiers « prioritaires » de la Ville de Bordeaux et à ceux qui souhaitent être accompagnés et encouragés dans leur démarche de création.

Développé en partenariat avec l’association Anje Aquitaine, le Café des Entrepreneurs consiste à rapprocher des porteurs de projet et des jeunes entrepreneurs d’un côté et des aménageurs chargés du développement économique d’un territoire de l’autre. Il y sera dans un premier temps présenté l’un des projets urbains actuellement mené sur le territoire de Bordeaux. Le second temps servira à envisager et à décortiquer, ensemble, les possibles retombées économiques pour les jeunes entrepreneurs locaux.

Cette initiative s’adresse non-seulement aux grandes structures qui y découvriront des prestataires à même de répondre à leurs besoins, mais aussi et surtout aux créateurs (principalement issus des quartiers prioritaires de la ville) pour, au final, favoriser le développement de l’activité de manière homogène sur Bordeaux et sa Métropole.

Bastide / Rive Droite
Restaurant L’Alcazar
11 Place de Stalingrad
(Tram A – arrêt Stalingrad)

La fibre entrepreneuriale à Bordeaux

Bertille Savoye est rassurée. A vrai dire, la jeune femme n’était pas vraiment inquiète mais après avoir répondu aux 48 questions censées déterminer si, oui ou non, le testé a le profil d’un entrepreneur, elle a obtenu la confirmation qu’elle cherchait.

Diplômée de l’INSEEC en 2012, spécialité finance et contrôle de gestion, Bertille s’est rendu hier matin sur le salon « Faites de la création et de la reprise d’entreprise », organisé depuis 11 ans par la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Bordeaux.
 Après une première expérience professionnelle comme contrôleur de gestion, la jeune femme de 25 ans, libre de tout engagement depuis le début du mois, brûle d’entreprendre.



« En France, ce n’est pas évident »


Avec l’une de ses amies, diplômée elle en marketing et communication, elle ambitionne de créer une agence de consulting dont la spécialité serait… le soutien à la création d’entreprise ! « En fait, je suis ma première cliente », sourit-elle. « Les gens ont des idées pour entreprendre, affirme-t-elle. Mais il y a beaucoup d’échecs, environ 70%, en raison très souvent d’une mauvaise politique commerciale. En France, ce n’est pas toujours évident de se lancer alors qu’en Angleterre par exemple, c’est beaucoup plus facile. Cela a un côté dissuasif et je trouve ça dommage. Si j’ai décidé de me lancer, c’est que j’ai envie de lutter contre cette idée qu’en période de crise on ne peut plus rien faire. Il y a beaucoup de gens qui croient en l’économie et j’ai envie d’aider.»
…

Lire la suite sur Bordeaux7.com

Entrepreneuriat : les étoiles du commerce et de l’artisanat de Bordeaux

A Bordeaux, le commerce de proximité affiche un véritable dynamisme et cela ne se sait pas assez ! Ce constat, c’est celui que dressait l’an dernier la Ronde des Quartiers, l’association des commerçants de la ville. Pour remédier à cet état de fait, elle a donc décidé, en collaboration avec la Caisse d’épargne Aquitaine Poitou-Charente, son principal partenaire financier, de lancer en septembre 2012 un concours destiné à récompenser les entreprises les plus dynamiques de la capitale girondine.

Baptisé «les étoiles du commerce et de l’artisanat de Bordeaux», ce challenge a connu un franc succès, selon la Ronde des Quartiers, en recueillant près d’une centaine de dossiers de candidature sur le millier d’adhérents qu’elle compte. Fin novembre, dans le cadre majestueux du hall de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI), place de la Bourse, une soirée de gala a permis de récompenser les lauréats des quatre catégories en lice. « L’idée, c’est de mettre en avant le formidable travail de fourmi que réalisent au quotidien les commerçants et artisans, explique Eric Malezieux, le directeur de la Ronde des Quartiers. La plupart des gens ne voient que les grandes enseignes et ne réalisent peut-être pas le temps que les commerçants et artisans consacrent à leur activité, la passion avec laquelle ils font leur travail. Sans oublier que dans la période de crise actuelle, beaucoup d’entre eux investissent, créent de l’emploi. C’est bien de le souligner. »

Quatre prix attribués

Fort du succès de cette première édition, la Ronde des Quartiers et la Caisse d’épargne ont donc décidé de renouveler l’expérience cette année, avec l’objectif d’en faire un rendez-vous récurrent. Depuis la semaine dernière et jusqu’au 30 septembre, les commerçants et artisans de la ville sont invités à déposer leurs dossiers de candidature. Le choix des lauréats sera effectué par un jury de professionnel mais aussi par le public, invité à voter sur le site internet du concours, du 4 au 21 octobre…

Dossiers de candidature

Lire la suite sur de l’article sur bordeaux7.com

L’IFAG crée un cursus entrepreneur

L’école de commerce va aider ses élèves à créer leur entreprise pendant leurs études.

Cela fait belle lurette que les diplômés d’écoles supérieures de commerce montent leur propre business. Mais ils y sont plus ou moins préparés. L’initiative de l’IFAG, présente dans 13 villes de France dont Bordeaux, détonne. L’école supérieure de management proposera dès la rentrée, un nouveau cursus entrepreneur. « Il s’agit pour nous de former des créateurs d’entreprise et de les aider à monter leur affaire à l’école », explique Jacques Kremer, le directeur du Campus de Bordeaux.

Les étudiants suivront les cours une moitié du temps et passeront l’autre moitié, en alternance, au sein d’un incubateur interne à l’école. Ils seront encadrés et accompagnés par des professionnels du marketing, de la finance, des ressources humaines et du droit. Des banquiers et des « business angels » susceptibles d’apporter des fonds aux créateurs évalueront régulièrement les projets.

C’est l’école de Nantes qui ouvrira ce premier cursus dès la rentrée. Bordeaux suivra en 2014 et proposera à son tour progressivement les cursus managers d’entreprise ou centre de profit (bac +5) à ses étudiants titulaires du bachelor (bac +3)…

Lire la suite sur sudouest.fr

Park & Trip, Prix de la meilleure création d’entreprise au Salon de l’entreprise d’Aquitaine

Park & Trip, qui propose un parking low-cost aux clients de l’aéroport, a reçu le Prix de la meilleure création d’entreprise au Salon de l’entreprise d’Aquitaine.

Deux mois après son ouverture, Park & Trip vient de se distinguer en remportant la Business Cup de la meilleure création d’entreprise de l’année, décernée à Bordeaux lors du Salon de l’entreprise d’Aquitaine. Créée par deux jeunes entrepreneurs de 26 ans, cette société propose un nouveau concept de location de places de stationnement économiques pour la clientèle de l’aéroport. Une activité directement concurrente des parkings de la plate-forme.

Cette récompense est d’autant plus savoureuse qu’elle est soutenue par des partenaires institutionnels, également actionnaires de la société Aéroport de Bordeaux-Mérignac, comme le Conseil régional d’Aquitaine, la CUB ou la Chambre de commerce et d’industrie. « Au-delà de la remise du chèque de 3 000 euros, on a ressenti un réel soutien. Ce prix nous a permis d’approfondir des contacts avec la CCI et la Chambre de métiers », précise le cofondateur Benoît Leblanc…

Lire la suite sur sudouest.fr

Développer son réseau professionnel avec l’Association Nationale des Jeunes Entrepreneurs

L’Association Nationale des Jeunes Entrepreneurs (ANJE) œuvre au niveau national et local pour l’entrepreneuriat dans les quartiers prioritaires. Les objectifs sont clairement affichés : sensibiliser les jeunes créateurs à l’entrepreneuriat et leur donner l’opportunité d’exprimer leurs talents en les accompagnant dans le développement de leurs projets.

Le JT Bxeco de l’emploi et de l’économie à Bordeaux (janvier 2013)

A l’honneur ce mois-ci : Darwin, l’Eco-système de la caserne Niel, ConcoursMania, la Pépinière éco-créative Bordeaux Chartrons, Atouts Plans, une formation d’agent de restauration menée par le PLIE de Bordeaux au sein de l’écoquartier Ginko, la société bordelaise Carmo France, …

Création d’entreprise : Adamas Ly, prix national Talents des cités

Adamas Ly, lauréat du prix national Talents des cités raconte son parcours et les soutiens dont il a bénéficié pour la création de son entreprise E2CO.

Jock, une réussite bordelaise à l’assaut du marché américain

Pour se démarquer de la concurrence et gagner toujours plus de parts de marché, Jock part à la conquête des gourmands de l’autre côté de l’Atlantique.