Immersion mise sur les objets connectés et l’export

La société Immersion, spécialiste des technologies 3D collaboratives pour les mondes de l’industrie et de la recherche, mise sur les objets connectés et l’export pour se développer. En mars, elle présentera une table numérique collaborative au CEBIT, salon des technologies de l’information et de la bureautique à Hanovre en Allemagne.

Installée dans le quartier Bastide depuis fin 2013, cette société s’impose aujourd’hui comme un acteur international majeur des technologies 3D collaboratives pour le monde de l’industrie et de la recherche.

Du négoce à l’installation

Son histoire démarre en 1993 lorsque son PDG et co-fondateur, Christophe Chartier, tombe un jour sur un ouvrage d’un chercheur sur la réalité virtuelle. Le concept désigne des techniques matérielles et logicielles permettant de s’immerger dans un environnement virtuel et d’interagir avec celui-ci. « Il y avait des éléments très scientifiques mais j’ai trouvé sa lecture passionnante », se souvient l’entrepreneur. Il créé alors Immersion, avec Guillaume Claverie, qui a depuis quitté le navire. L’entreprise se tourne d’abord vers une activité de négoce en vendant à plus de 1000 clients 200 références de matériels liés à la réalité et la simulation visuelle (lunettes, casque, etc.). Une activité qui représente encore aujourd’hui 20% de son chiffre d’affaires (6,6M€ en 2012)…

Lire la suite de l’article sur Bordeaux7.com

Immersion, pépite bordelaise experte de la 3D immersive et collaborative

Cela fait bientôt 20 ans que le société Immersion s’est spécialisée dans le développement de solutions de simulation 3D et de réalité virtuelle pour les industries de luxe, de l’automobile ou de l’aéronautique. Avec notamment sa table de réunion interactive multitouch et collaborative Meetiim qui révolutionne les réunions professionnelles.

Bordeaux entièrement modélisé en 3D sur « Plans »

Bordeaux est la troisième ville française à être entièrement modélisé en 3D.

La société Apple continue de faire évoluer son application Plans puisqu’après la modélisation de Paris en 3D, voici que c’est la ville de Bordeaux qui est entièrement en relief. Pour se faire, il suffit de rechercher la ville de Bordeaux dans Plans puis de cliquer sur le bouton 3D après avoir activé la vue par satellite. Le rendu est toujours aussi réussi et même le pont Jacques-Chaban-Delmas inauguré en avril dernier est présent dans l’application…

Lire la suite de l’article sur macworld.fr

INSERM Bordeaux : Les promesses de l’impression 3D pour la recherche médicale

PROTHESE DENT FABRICATION

Fabien Guillemot, chercheur à l’Inserm Bordeaux en bio-ingénierie tissulaire, analyse les multiples possibilités qu’ouvre l’impression en 3D dans le domaine de la santé, comme nous l’évoquions avec la société bordelaise Immersion.

Ce rêve s’inscrit dans l’histoire des techniques au cours de laquelle les technologies d’impression ont sensiblement modifié les relations sociales, culturelles et économiques. L’invention des caractères mobiles par Gutenberg a ainsi conduit à la diffusion d’écrits religieux, littéraires, scientifiques puis journalistiques. Aujourd’hui, la diffusion de l’impression 3D s’accélère pour sortir des premières applications de prototypage et gagner les domaines de la culture, du loisir, de la gastronomie et de la santé. Pour cela, les technologies d’impression 3D profitent du développement des technologies numériques qui facilitent la création si bien que chacun peut devenir le propre designer de ses objets. Concernant le domaine de la santé, celui-ci n’a pas tardé à s’approprier ces technologies tant l’opportunité de délivrer des traitements personnalisés, sur mesure, est perçue comme l’une des meilleures voies d’amélioration de l’efficacité thérapeutique…

Lire l’interview de Fabien Guillemot sur lefigaro.fr