Le futur salon professionnel Vinipro mise sur sa modernité

La première édition de Vinipro se tiendra du 3 au 5 mars prochain, à Bordeaux (Gironde). Ce salon professionnel ambitionne de présenter une offre de vin diversifiée, accessible et moderne. Objectif  ? Tordre le coup à l’image des vins de Bordeaux et du Sud-ouest jugés élitistes et chers.

À trois mois de son ouverture, le futur salon professionnel Vinipro compte 250 accords de principes d’entreprises (producteurs, négociants et unions de producteurs) pour venir exposer. Cette manifestation de « B to B » (pour « business to business »), voulue par la production et le négoce, se tiendra du 3 au 5 mars prochain, à Bordeaux. Elle réunira acheteurs et fournisseurs de vins de Bordeaux et du Sud-Ouest. Elle devra rassembler 400 exposants pour atteindre un budget équilibré (budget global : 1, 1 million d’euros).

Par ces temps difficiles, CEB (Congrès expositions de Bordeaux), l’organisateur, a tiré les prix pour proposer un stand de 6 m² à 1 950 euros HT. Frédéric Espugne Darses, directeur du pôle production événements de CEB, met les bouchées doubles pour commercialiser la manifestation. « Notre ambition est de démontrer que les vins de Bordeaux sont modernes et accessibles, avec une offre large et diversifiée », indique-t-il…

Lire la suite de l’article de Colette Goinère sur lavigne-mag.fr

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.