La fibre entrepreneuriale à Bordeaux

Bertille Savoye est rassurée. A vrai dire, la jeune femme n’était pas vraiment inquiète mais après avoir répondu aux 48 questions censées déterminer si, oui ou non, le testé a le profil d’un entrepreneur, elle a obtenu la confirmation qu’elle cherchait.

Diplômée de l’INSEEC en 2012, spécialité finance et contrôle de gestion, Bertille s’est rendu hier matin sur le salon « Faites de la création et de la reprise d’entreprise », organisé depuis 11 ans par la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Bordeaux.
 Après une première expérience professionnelle comme contrôleur de gestion, la jeune femme de 25 ans, libre de tout engagement depuis le début du mois, brûle d’entreprendre.



« En France, ce n’est pas évident »


Avec l’une de ses amies, diplômée elle en marketing et communication, elle ambitionne de créer une agence de consulting dont la spécialité serait… le soutien à la création d’entreprise ! « En fait, je suis ma première cliente », sourit-elle. « Les gens ont des idées pour entreprendre, affirme-t-elle. Mais il y a beaucoup d’échecs, environ 70%, en raison très souvent d’une mauvaise politique commerciale. En France, ce n’est pas toujours évident de se lancer alors qu’en Angleterre par exemple, c’est beaucoup plus facile. Cela a un côté dissuasif et je trouve ça dommage. Si j’ai décidé de me lancer, c’est que j’ai envie de lutter contre cette idée qu’en période de crise on ne peut plus rien faire. Il y a beaucoup de gens qui croient en l’économie et j’ai envie d’aider.»
…

Lire la suite sur Bordeaux7.com

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.