Développement économique du fleuve : Bordeaux mise sur les énergies renouvelables avec le projet SEENEOH

Capture d’écran 2013-03-15 à 00.19.06

Le projet SEENEOH Bordeaux (Site Expérimental Estuarien National pour l’Essai et l’Optimisation d’Hydroliennes) est en charge de l’exploitation du site d’essai hydrolien dans l’estuaire de la Garonne. Il est intégré au projet de plateforme nationale pour les énergies marines renouvelables pilotée par IFREMER et  labellisé Institut d’ Excellence dans le domaine des Energies Décarbonées (IEED) : France Energies Marines. SEENEOH sera présent au Salon International des Energies Marines Renouvelables THETIS EMR les 10 et 11 avril à Brest et Bordeaux.

« Cet automne, trois hydroliennes seront immergées au fond du fleuve, sous le pont de pierre. Elles seront reliées à un convertisseur électrique et fourniront de l’énergie aux équipements publics riverains. Deux fabricants français (Hydroquest et Hydrotube Energie) et un canadien (Instream Energy) se sont déjà engagés pour tester leurs turbines en conditions réelles. Energie de la Lune, implanté à l’écosystème Darwin, s’occupera du suivi des performances énergétiques et des études d’impact des hydroliennes sur le milieu… »

Lire la suite sur Libération.fr

 

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.