FrenchTech Bordeaux : une journée de grand oral

La Recharge : une aventure d’étudiants-entrepreneurs à Bordeaux

Jules Rivet et Guillaume de Sanderval, tout juste diplômés, peaufinent depuis deux ans le concept de leur épicerie de quartier sans emballage jetable. « La Recharge » vient d’ouvrir rue Sainte-Colombe à Bordeaux. Une étape clé de leur parcours entrepreneurial.

Surtout, ne pas trop évoquer leurs diplômes d’études supérieures, plutôt brillants. Eux s’annoncent « épiciers » et fiers de l’être. Leur magasin, La Recharge, vient d’ouvrir dans le centre-ville de Bordeaux (38 rue Sainte Colombe). Un concept pionnier en France d’épicerie de quartier dédiée aux produits alimentaires et d’entretien vendus en vrac, sans emballage.

Il aura fallu deux ans à Jules Rivet et Guillaume de Sanderval, dont 9 mois à plein temps, pour élaborer La Recharge. Au fil de leurs études à l’IAE de Bordeaux et Sciences-po, les deux ex-étudiants ont confirmé leur intuition, « réduire les déchets et le gaspillage », et franchit toutes les étapes de la création d’entreprise.

JUles Rivet La rechargeAccompagnement et crowdfunding

« Nous avons été accompagnés de manière très concrète en tant que jeunes diplômés par Entrepreneuriat Campus Aquitaine : business plan, stratégies commerciales, orientation pour la recherche de financement, etc », égrène Jules Rivet, 24 ans, en balayant du regard ses distributeurs de graines, farines, huiles d’olives et chocolat.

« Mon Master en management financier obtenu à l’IAE m’a aussi été très utile pour me lancer dans l’entrepreneuriat. Par exemple, nous avons pu obtenir un prêt bancaire conséquent. » Au bout du parcours, les deux entrepreneurs ont choisi le crowdfunding pour boucler leur plan de financement… et acquérir la balance commerciale high-tech qui trône à l’entrée de la boutique ! « Sans trop y croire », ils ont généré plus de 4000€ de dons alors qu’ils en espéraient 3500€.

13% des jeunes créeront (peut-être) une entreprise

Mi-juin, leurs efforts ont été salués par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche qui leur a décerné son prix « PEPITE – Tremplin pour l’Entrepreneuriat Etudiant ». A cette occasion, ils ont été reçus par le Président de la République qui a lancé le statut étudiant entrepreneur, effectif dès la prochaine rentrée universitaire. Il s’accompagne d’un diplôme d’établissement (DE) dédié à l’entrepreneuriat étudiant. Ces formations seront développées dans le cadre des Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat (PEPITE), créés au premier trimestre de cette année (dont celui de Bordeaux, Entrepreneuriat Campus Aquitaine).

Selon une étude de l’Agence pour la création d’entreprise (2010), la moitié des jeunes Français âgés de 18 à 29 ans ont l’intention de créer une entreprise un jour, dont 13 % prévoient de passer à l’action. Grâce au prix PEPITE, Jules et Guillaume ont remporté 10 000€ pour continuer à développer leur petite entreprise. Ils envisagent d’acheter du matériel et réfléchissent déjà à la meilleure manière de dupliquer leur concept : « Nous sommes très sollicités par des personnes qui voudraient faire comme nous. Alors, pourquoi-pas créer une coopérative pour permettre la création d’autres Recharge ? ».

L’aventure ne fait que commencer.

Suivez La Recharge sur  Facebook et Twitter

Bordeaux Fête le Vin 2014 : l’année de tous les records

L’engouement pour cette neuvième édition de Bordeaux Fête le Vin s’est très vite manifesté par un énorme succès du dispositif de pré-vente en ligne (10 400 contre 1 900 en 2012), mais également à l’Office de Tourisme. Conséquence de ce succès : les 60 000 Pass-Dégustations disponibles ont été vendus. Les organisateurs avaient pourtant prévu 10 000 Pass supplémentaires par rapport à la précédente édition.

Les pavillons de dégustation ont constaté une très forte hausse de fréquentation à l’exemple du pavillon des Côtes de Bordeaux qui, pour la seule soirée de vendredi, a enregistré 7 000 dégustations contre 4 400 en 2012 ! Le Crémant de Bordeaux réussit son entrée dans le Pass-Dégustations de façon remarquable. C’est aujourd’hui le ticket le plus utilisé avec une forte demande pour le Crémant Rosé. L’Ecole du Vin, qui avait largement innové sur les ateliers proposés aux novices, aux amateurs ou aux connaisseurs, a connu une affluence de + 52 % et de + 57 % sur les sessions thématiques organisées sur les pavillons des appellations.

Une tendance qui confirme que le visiteur de Bordeaux Fête le Vin vient avec l’envie d’initiation et de découvertes. Malgré la forte affluence, aucun incident lié à l’alcoolémie n’est intervenu. Le samedi, à l’annonce de la fermeture du site, le public s’est répandu dans la ville, dans le calme et la bonne humeur (et a fait le bonheur des restaurateurs !).

Autre fait marquant, une forte présence de visiteurs étrangers : les viticulteurs et négociants interrogés confirment n’avoir jamais autant parlé anglais que sur cette édition. Un fait confirmé au service de presse. Malgré les grèves, les journalistes étrangers étaient au rendez-vous. Ils étaient 93 de 15 nationalités (Chine, USA, Allemagne en tête) à être venus à Bordeaux Fête le Vin, soit 1/3 des 300 journalistes accrédités. Cette tendance sera à confirmer au vu des résultats de l’enquête menée auprès des visiteurs sur le site durant les quatre jours.

Lire la suite sur echo-judiciaires.com

Appel à la candidature pour le lancement du Prix Drôles d’Entrepreneures

Dans le cadre du Forum Drôles d’entrepreneures qui aura lieu le 30 septembre à Bordeaux, un prix est organisé pour la 2ème année par le Réseau Drôles d’Entrepreneures engagé pour la promotion de l’entrepreneuriat féminin en Aquitaine. Vous avez jusqu’au 25 juillet pour postuler. Lancez-vous !

prix-Droles-entrepreneures

Objectif

Récompenser et valoriser des femmes talentueuses engagées dans le développement économique de la région et qui se distinguent par leur parcours et leur engagement.

Les prix

1 . Prix Drôle d’Entrepreneure pour récompenser un projet entrepreneurial, une façon d’entreprendre
2. Prix Révélation pour valoriser un talent reconnu après un virage professionnel significatif
3. Prix Made in Local pour récompenser un engagement dans le développement économique territorial

Le jury

Un jury composé d’acteurs économiques et entrepreneur(e)s de la région.

Les dotations

Accompagnement professionnel (développement, levée de fond.s..), visibilité média… La remise des prix aura lieu le 30 septembre 2014 à la Cité Mondiale de Bordeaux lors de la conférence de clôture du Forum de L’Entrepreneuriat en Aquitaine.

Le réseau associatif Droles d’Entrepreneures fédère les femmes chefs d’entreprise en Aquitaine et assure la promotion de l’entrepreneuriat féminin. Dans le cadre de son action, le réseau organise la 4ème édition du Forum de l’Entrepreneuriat Féminin en Aquitaine le 30 septembre 2014.

Lire l’article sur businessaufeminin.com