Depack Design, l’entreprise bordelaise nominée au SME Awards Hong Kong

Depack Design, l’entreprise de design en architecture commerciale qui a créé pour Vinexpo 42 espaces sur mesure pour les pavillons : Sichuan, Baron Philippe, Bernard Magrez, Cordier, Dubos Concha y Toro, Bardinet, Lurton, Camus… a été  nominé aux SME Awards Hong Kong.

Les SME Awards récompensent  l’esprit d’entreprenariat et le développement d’une SME créée par le chef d’entreprise français Frédéric Cauchois à Hong Kong. Félicitations à Frédéric Cauchois et à toute son équipe. Le talent bordelais rayonne à Hong Kong  : Osez Bordeaux !

Fête du Fleuve à Bordeaux : départ de La Solitaire du Figaro dimanche 2 juin

VOILE : SOLITAIRE DU FIGARO - BORDEAUX - 24/05/2013

La Solitaire du Figaro Éric Bompard entamera dimanche prochain, 2 juin, son odyssée 2013 sur la Garonne. Du jamais-vu.

La flotte Figaro a jeté l’ancre au port de la Lune, en plein coeur de Bordeaux, à près de 100 km de l’Atlantique par l’estuaire de la Gironde. Les 42 voiliers en lice pour la 44e édition de la Solitaire sont amarrés au ponton d’honneur, celui des visiteurs, rallongé de 200 m pour l’occasion. Les quais sont en ébullition : la 8e Fête du fleuve (biennale organisée en alternance avec la Fête du vin) bat son plein. Le village ­Figaro pavoise au milieu des animations orchestrées sur plus d’un kilomètre. Samedi prochain, 1er juin, le départ des bateaux sera le point d’orgue des festivités. Devant le palais de la Bourse, ils s’élanceront pour le prologue de la course, jusqu’au pont d’Aquitaine, ultime trait d’union, avant la mer, entre les deux rives de la Garonne. Puis l’armada fera escale à Pauillac, sur l’estuaire. C’est là, face aux vignobles du Médoc, que sera donné, dimanche 2 juin, à 13 h 02, le coup d’envoi de la grande odyssée. Ce long prélude inédit s’inscrit bien au nombre des 1 938 milles marins du parcours 2013. Car le fleuve pas si tranquille, avec ses courants et ses marées : 4 m à 4,50 m de marnage, ce n’est pas rien.

Qui n’a pas vu Bordeaux depuis longtemps ne la reconnaîtra pas. Son architecture XVIIIe (un joyau) était noire : la voici blanche après le premier ravalement de son histoire. Concentrée rive gauche de la Garonne depuis toujours, la cité ne regardait ni la rive d’en face, ni même le fleuve: des friches portuaires bouchaient l’horizon. Disparus, les vieux hangars du centre. Restaurés, ceux des Chartrons (l’ancien fief des négociants) et ceux de l’ex-quartier chaud de Bacalan. À l’intérieur : une enfilade de boutiques (Quai des Marques), de cafés avec terrasses en bas et, à l’étage, des écoles supérieures (7 000 étudiants).

D’un bout à l’autre de la ville, les quais, naguère inaccessibles au public, s’enchaînent sur 4,5 km dévolus aux promeneurs, joggeurs, patineurs et internautes (Wi-Fi gratuit). Au milieu du parcours, devant la place de la Bourse, un miroir d’eau de 3 450 m2 (le plus grand du monde) crée l’attraction : il brille, se vide, se nappe de vapeur, puis scintille à nouveau, sans arrêt, de 10 heures à 22 heures. Le tramway a ralenti la circulation automobile. Ligne A, la chenille gris et bleu ardoise s’aventure rive droite, par le pont de pierre. Début mai, des navettes fluviales sont venues conforter cette liaison. Depuis la mi-mars, l’élégant pont levant Jacques-Chaban-Delmas offre une sixième voie pour traverser la Garonne. Et l’on pourra bientôt, du haut d’une de ses piles, embrasser la ville et son fleuve retrouvé…

Lire la suite sur lefigaro.fr

Credit photo Alexis Courcoux

Cancer : Matwin sort un premier projet avec le laboratoire Roche

Le gratin de la recherche en oncologie s’est récemment réuni à Bordeaux pour la quatrième réunion du board international du programme Matwin (Maturation & accelerating translation with industry).

Cette structure probablement unique en Europe, créée à Bordeaux en 2010, a pour mission d’identifier des projets de recherche dans le domaine de l’oncologie, puis de les accompagner vers une industrie de la santé souvent frileuse à un stade aussi précoce. Initié par le Cancéropôle Grand Sud-Ouest (GSO), ce projet est désormais soutenu par la Fédération nationale des centres de lutte contre le cancer (Unicancer), la Caisse des Dépôts et les autres cancéropoles. Il fonctionne grâce aux cotisations d’une dizaine de grands groupes pharmaceutiques (Novartis, Sanofi, AstraZeneca, Ipsen, Merck, Amgen, etc.) et de cancéropoles…

Lire la suite sur lesechos.fr

Immobilier : Cilso et Alliance fusionnent

Cilso et Alliance fusionnent pour devenir un poids lourd de l’immobilier. Ils entrent dans le top 10 français des collecteurs et constructeurs de logements pour salariés.

L’acte de mariage sera officiel dès que l’Union des entreprises et salariés pour le logement (UESL) aura donné son accord. Le Cilso qui est, dans le Sud-Ouest, le principal collecteur de la cotisation 1 % logement payés par les entreprises en fonction de la masse salariale (en fait 0,45 %) et constructeur de logement (Domofrance, Clairsienne, Logévie ou Habitelem à Pau), et Alliance, un groupe dont le siège est à Nancy mais qui est très actif à Paris, se sont donc dit oui. Les conseils d’administration des deux entreprises et le comité du logement du Medef ont approuvé le rapprochement des deux groupes. Alliance est un gros collecteur de cotisation patronale (5,4 % de la collecte nationale) et gère, par exemple le logement des salariés d’Airbus et d’Air France.

Mais, il construit peu lui-même, car il réserve des logements construits par d’autres bailleurs dans toute la France. Cilso est un petit collecteur, le 18e national sur 23. Pourtant, c’est un constructeur qui compte en France dans le domaine de logements pour les salariés. Son siège est à Bordeaux Lac. Il dispose d’un patrimoine de 50 000 logements en Aquitaine et en Limousin principalement…

Lire la suite sur sudouest.fr

Adie, micro-crédit pour création d’entreprise

Du 3 au 7 juin, lʼAdie et ses partenaires ouvrent leurs portes aux auto-entrepreneurs et entrepreneurs individuels.

L’Adie, association pionnière et principal acteur du microcrédit en France, organise une campagne nationale pour informer les jeunes sur la création d’entreprise. Afin dʼaider les micro-entrepreneurs qui se sont lancés sans accompagnement ou pour proposer un accompagnement aux porteurs de projet désireux de créer leur entreprise individuelle, l’Adie et ses partenaires organisent, du 3 au 7 juin prochains, une campagne d’information spécialement destinée aux auto-entrepreneurs et aux entrepreneurs individuels dans toute la France. A cette occasion, lʼAdie ouvrira ses portes et proposera des ateliers collectifs ainsi que des rendez-vous individuels animés par des experts des Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) et du Régime Social des Indépendants (RSI). Elle sera également présente chez ses principaux partenaires, CCI, RSI, dʼune part, Pôle emploi et la Banque Postale, dʼautre part.

Créée en 1989 par Maria Nowak, lʼAdie sʼest inspirée de lʼexpérience de la Grameen Bank du Professeur Muhammad Yunus au Bangladesh en lʼadaptant, en France, aux conditions dʼun pays industrialisé et dʼun Etat Providence. Lʼassociation, aujourdʼhui présidée par Catherine Barbaroux, a pour objet de :

  • Financer les projets des créateurs dʼentreprise qui nʼont pas accès au crédit bancaire et plus particulièrement ceux des demandeurs dʼemploi et des allocataires du RSA.
  • Accompagner les micro-entrepreneurs avant, pendant et après la création de leur entreprise pour en assurer la pérennité.
  • Contribuer à lʼamélioration de lʼenvironnement institutionnel du microcrédit.

Toutes les personnes exclues du système bancaire classique – notamment les personnes au chômage ou allocataires du RSA – et désireuses de créer leur propre emploi peuvent sʼadresser à une des antennes locales de lʼAdie…

Lire la suite sur aquitaineonline.com 

Jean Moueix : la nouvelle génération du négoce en vins à Bordeaux

569101_0202782720997_web

Jeans slim et cheveux longs, un style décontracté revendiqué : à seulement vingt-sept ans, Jean Moueix incarne de manière spectaculaire la nouvelle génération du négoce bordelais, un négoce aux canaux de distribution multiples et bien plus en phase avec les attentes des consommateurs de vin.

En 2011, son père, Jean-François, toujours président du holding, lui a confié les rênes opérationnelles de l’entreprise familiale créée en 1886 à Bordeaux et reprise en 1956 par le grand-père de Jean, Jean-Pierre Moueix, un Corrézien parti de rien, devenu, au siècle dernier, l’un des plus grands collectionneurs de châteaux de Bordeaux – dont Pétrus – et d’œuvres d’art du pays. En quelques années, Duclot a radicalement transformé l’image vieillotte et conservatrice du négoce bordelais. D’abord en se diversifiant. Derrière le site de vente en ligne chateaunet.com, les magasins-entrepôts Cash & Carry aux portes de Paris, la Bordeauxthèque des Galeries Lafayette, il y a Duclot. Le groupe possède aussi les magasins de détail Badie et L’Intendant à Bordeaux…

Lire la suite sur lesechos.fr

Bordeaux : la vogue du tourisme fluvial

1065282_1439541_460x306

Bordeaux fête son fleuve jusqu’au 2 juin. De la Garonne à l’estuaire, les circuits en bateau sont en plein essor.

Elles s’appellent « Sweet Sauternes », « D’îles en idylles » ou encore « Apéro vigneron ». Ce sont les dernières créations de Gens d’estuaire, une toute jeune société installée depuis 2008 sur le marché de la croisière fluviale en Gironde. « Sweet Sauternes » et les autres, ce sont les noms des circuits touristiques proposés par la PME sur les eaux de la Garonne et de l’estuaire de la Gironde. Depuis quelques années, ce marché est en plein essor.

Autrefois marginales, les balades fluviales sont en train de devenir très à la mode. L’un des piliers de ce secteur à Bordeaux, c’est Philippe Canel. Fils de marinier, il a failli naître dans une péniche de céréales, sur le canal du Midi, entre Bordeaux et Sète. En 1999, Philippe Canel a transformé une péniche en bateau de promenade sur le fleuve. Aujourd’hui, outre le « Burdigala », sa société Burdigala Croisières arme deux autres bateaux. Et il s’est fait construire un ponton dédié aux croisières à la Bastide, en plein centre de Bordeaux. « En fait, je suis un loueur de salle, mais qui navigue ! Je ne fais pas les balades individuelles, que les groupes. Là, je viens juste de ramener un homme qui a fêté ses 80 ans avec sa famille sur l’eau. Au départ, on arrivait à travailler six mois dans l’année, puis huit, puis neuf… Le creux, c’est de janvier à la mi-mars. En été, c’est la cohue. Je suis déjà presque complet pour juin 2014. » Imaginatif, Philippe Canel a noué un partenariat avec La Maison du fleuve, un restaurant en amont de Bordeaux. Il y amène les clients en bateau et leur sert l’apéritif. Il propose aussi des « Balades Unesco », en embarquant un guide de l’office de tourisme. « C’est quand même mieux qu’un commentaire enregistré, non ? »

Lire la suite sur sudouest.fr

Crédit photo : Quentin Salinier / SO

Immobilier concerté : un séminaire sino-aquitain à Bordeaux pour la construction d’un écoquartier en Chine

Le Conseil régional d’Aquitaine, le pôle Creahd, le centre de ressources technologique Nobatek et Ubifrance, en partenariat avec la Cub et la Mairie de Bordeaux, accueilleront du lundi 27 au vendredi 31 mai 2013 à Bordeaux une délégation chinoise de la province du Hubei pour la tenue d’un séminaire sur le développement urbain durable en vue de la construction d’un écoquartier à Wuhan (centre sud de la Chine).

Ce séminaire d’échanges politique, scientifique et économique commun aux 4 collectivités françaises et chinoises est considéré comme une première grande étape du projet d’écoquartier en Chine. En collaboration avec le pôle Creahd, la Région Aquitaine pilote le projet de création de la première éco cité sino-française de Chine, localisée à Wuhan. Cet éco-quartier a vocation à accueillir un bâtiment exemplaire qui aurait la double certification HQE et Green Building (certification chinoise).

A travers ce projet, il s’agit de faire participer des entreprises aquitaines à la conception de l’urbanisme et de l’architecture de l’ensemble d’un quartier et à la construction d’un bâtiment démonstrateur des savoir-faire aquitains en matière de construction durable.

Lire la suite sur directgestion.com

Emploi : Étutaf, le nouveau site pour trouver un job

Marre de rechercher du travail sur des sites d’emploi classiques ? Alors Etutaf est peut-être fait pour vous ! Lancée à l’automne 2012 par Chloé Marchand et Philippe Marbach, anciens étudiants en relations presse et droit à Bordeaux, cette société permet de mettre en relation les étudiants et les entreprises à travers une plateforme web innovante, qui utilise les réseaux sociaux.

Le principe est simple : les entreprises et les étudiants s’inscrivent gratuitement sur le site, lequel croise les informations envoyées par les différents membres, puis opère une présélection par rapport aux compétences des uns et aux demandes des autres. «L’étudiant remplit un CV en ligne et mentionne les jobs qui l’intéressent», explique Philippe. «Ensuite, toutes les publications sont envoyées sur les boites mails et Facebook des étudiants qui ont sélectionné les mêmes préférences et compétences que l’entreprise ayant émis l’annonce», développe-t-il «En cela, on se distingue vraiment de sites comme Pôle Emploi par exemple», poursuit Chloé.

Lire la suite sur bordeaux7.com

Découvrez un chantier naval des Bassins à Flot à Bordeaux : Rosewest avec Hervé Nollet

La filière nautique compte 160 entreprises en Gironde dont Rosewest aux Bassins à flot. Elles emploient plus de 1 800 salariés, un savoir-faire exposé pendant la Fête du Fleuve au Village Bordeaux nautic.

Sur 6 000 m2, bateaux à moteur, à voiles, en bois, en composites ou bateaux pneumatiques sont exposés le long des quais de Bordeaux. Parmi les entreprises présentes, le chantier naval Rosewest situé à Bacalan avec son magnifique Cap Cod, un dériveur de 9m conçu et imaginé par Hervé Nollet.

Lire l’article sur france3.fr

Les startups de Bordeaux en lumière à Futur en Seine 2013

images-stories-Economie-Industrie-LOGO-FUTUR-EN-SEINE-FR-300x408

Fabriquer et exposer les nouveaux objets du siècle, partager et révéler les opportunités de l’Ile-de-France pendant 10 jours et accueillir le Monde, tel est l’objectif de Futur en Seine : le numérique est le plus court chemin vers le futur. 6 projets inédits de notre région seront présentés à Paris (…), dont 4 bordelais.

Créé par Cap Digital en 2009, Futur en Seine est un festival mondial qui présente chaque année durant dix jours les dernières innovations numériques françaises et internationales aux professionnels et au grand public. Cette année, Futur en Seine aura lieu du 13 au 23 juin 2013. Le festival débutera avec un Village des innovations au CENTQUATRE du jeudi 13 au dimanche 16 juin 2013 (exposition de projets innovants, conférences, ateliers…) et se prolongera dans toute l’Ile-de-France à travers une centaine de manifestations partenaires jusqu’au 23 juin 2013. En 2012, Futur en Seine a réuni 10 000 visiteurs au CENTQUATRE et plus de 90 000 visiteurs durant 10 jours…

Découvrez les startups bordelaises sur l’article de aquitaineonline.com

Ford va investir pour maintenir 1000 emplois à Blanquefort

FRANCE-AUTOMOBILE-FORD

Le constructeur injecte 125 millions d’euros. L’État et les collectivités apportent 12,5 millions.

Après bien des rebondissements, l’avenir s’est éclairci pour l’usine de Ford à Blanquefort, près de Bordeaux. Le constructeur américain, la préfecture de la Gironde, les collectivités locales et les syndicats ont signé vendredi un accord prévoyant le maintien de 1000 emplois sur le site pendant cinq ans, dont les grandes lignes étaient connues depuis la fin 2012. Ford s’est engagé à investir 125 millions d’euros pour produire notamment des boîtes de vitesse automatiques de nouvelle génération dès début juillet. En contrepartie des garanties du groupe en termes d’emplois, l’État et les collectivités verseront 12,5 millions d’euros d’aide… Lire la suite sur lefigaro.fr

Crédit photo : Jean-Pierre MULLER/AFP

Bordeaux lance des bateaux-bus hybrides, uniques au monde

jpg

Disparues depuis plus de soixante ans, les navettes fluviales font leur retour sur les rives de la Garonne, dans la capitale aquitaine. Ce serait banal si ces bateaux-bus futuristes n’étaient pas à la pointe de la technologie : ils peuvent fonctionner en mode hybride, électrique ou diesel. Une innovation mondiale.

Un concept qui a vocation à s’exporter. Pour Bordeaux, c’est une vitrine de son savoir-faire dans le nautisme. Car ces innovations ont été réalisées par un groupement d’entreprises locales, piloté par le chantier Dubourdieu (2 millions d’euros de chiffre d’affaires), entreprise basée à Gujan-Mestras sur le bassin d’Arcachon, spécialiste des pinasses depuis un siècle. Constructions Aluminium Inox, également à Gujan-Mestras, en a fabriqué les coques, Orion Naval Engineering (Canéjan) en a réalisé les études, tandis que Saft, qui a une usine et un centre de recherche mondial à Bordeaux, a développé les batteries lithiumion. Dans ce consortium girondin, un Nantais, ECA-EN, groupe français de robotique et d’aéronautique, apporte son savoir-faire pour la propulsion.

Lire l’article sur latribune.fr

JobiJoba devient partenaire de Pôle Emploi

Capture d’écran 2013-05-28 à 15.53.56

JobiJoba franchit un grand pas. L’entreprise pessacaise qui propose depuis 2007 un moteur de recherche d’offres d’emploi vient d’être choisie, suite à un appel à candidatures, par Pôle emploi pour être son partenaire technique.

Depuis quelques semaines, JobiJoba loue sa technologie, un algorithme développé par les ingénieurs de la start-up, à l’acteur public de l’emploi qui cherche à mieux exposer ses offres sur Internet. « Pour nous, c’est une belle reconnaissance. Cela montre que notre technologie est pertinente et cela va nous apporter un peu de lumière mais aussi plus de crédibilité », avance Thomas Allaire.

En gros, la solution technique de la société pessacaise va permettre à Pôle emploi de mieux indexer les offres, par ville, par métier, d’éviter les doublons ou encore de filtrer les discriminations. Autre partenariat en cours entre les deux acteurs : le partage d’offres d’emploi. Jusqu’à présent, c’était chacun pour soi. JobiJoba n’avait pas accès aux offres de Pôle emploi et ce dernier ne publiait pas celles du site. D’ici quelques semaines, ce sera une histoire ancienne. Pôle emploi s’est également associé à sept autres entreprises pour partager de la même manière leurs offres (Viadeo, Régionsjob, etc.)

(…)

Une croissance à deux chiffres

JobiJoba s’est développé dans dix pays. Dernier en date : la Russie, qui connaît un démarrage prometteur. Prochain en vue : la Turquie. 2,6 millions de visiteurs sont venus sur ses différentes versions en mars dernier. Les plus nombreux sont logiquement les Français (1,6 million). « Nous avons multiplié par deux notre audience sur les quatre premiers mois de l’année par rapport à la même période l’an dernier. »

Lire l’article sur sudouest.fr

JT Bordeaux Eco : CNB porte le développement de la filière nautique de Bordeaux

Avec ses 120 millions d’euros de chiffre d’affaire et ses 550 employés, Construction Nautique de Bordeaux (CNB) est la plus grosse entreprise industrielle de Bordeaux. Nous avons rencontré son Directeur Industriel, Paul Rampini. 

Avec 170 établissements et plus de 1 600 emplois concernés, la filière nautique bordelaise est en pleine croissance et promet de créer de nouveaux emplois. Fleuron du secteur, CNB construit des voiliers monocoque et catamarans de luxe. L’entreprise qui a rejoint le Groupe Beneteau en 1992, connait un développement continu depuis sa création en 1987.

Prix de l’entrepreneur de Bordeaux 2013

A vos candidatures ! Le Prix de l’entrepreneur de Bordeaux 2013 est un concours gratuit dont le but est de valoriser les créateurs bordelais. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 juillet 2013.

Depuis 5 ans, la Plateforme de l’initiative récompense et valorise ainsi les jeunes entreprises installées sur la commune de Bordeaux, notamment celles en provenance des quartiers prioritaires de la Ville (ZFU, ZUS, CUCS). Plus de 50 dossiers parviennent chaque année.

Le Prix de l’entrepreneur s’adresse aux créateurs :

  • âgé d’au moins 18 ans ;
  • ayant créé leur entreprise depuis moins de 3 ans, quel que soit le statut juridique et le domaine d’activité (hors franchise et associations);
  • résidant ou ayant domicilié leur siège social à Bordeaux.

3 catégories sont décernées :

  • « Quartiers & Diversité » : pour des entrepreneurs résidant dans l’un des quartiers « prioritaires » de la Ville de Bordeaux et/ou issus d’un autre pays.
  • « Deuxième chance » : destinée aux créateurs possédant une précédente expérience professionnelle significative (salarié; indépendant; fonction publique; etc.).
  • « Coup de cœur du jury » : récompense un projet ayant séduit le jury et n’intégrant pas les 2 catégories précédentes.

Le gagnant de chaque catégorie remporte 3 000 € + des lots offerts par nos partenaires (formations, adhésions à des clubs d’entreprises locaux, aide au développement du projet, etc.) + un parrainage par un(e) chef d’entreprise expérimenté(e). La remise officielle du prix aura lieu lors du Village de la création d’entreprise, le 19 Septembre 2013 à la Maison cantonale de La Bastide.

Télécharger le dossier de candidature

JT Bordeaux Eco – Insertion professionnelle des jeunes : les Emplois d’Avenir

Priorité du quinquennat de François Hollande, les jeunes font l’objet d’une première mesure phare d’aide à l’insertion professionnelle : les Emplois d’Avenir.

150.000 contrats de ce type sont prévus sur l’hexagone dans les cinq ans qui viennent. En Aquitaine plus de 1000 contrats ont déjà été signés depuis le début de l’année, cela est encore loin de l’objectif affiché de 4275 contrats d’ici à fin 2013… Le dispositif est réservé aux jeunes de 16 à 25 ans, pas ou peu qualifiés, venant de zones défavorisées, dans le cadre d’un contrat de un à trois ans. Il vise à aider des jeunes actifs à se former et à acquérir une véritable expérience professionnelle dans des secteurs porteurs. Il s’adresse en priorité aux acteurs publics (collectivités locales, associations, etc.), mais pas que… Lire la suite sur le site de la Maison de l’Emploi

Vous êtes employeur ? Consultez le dépliant Employeur

Vous avez entre 16 et 25 ans (jusqu’à 30 ans si vous êtes reconnu travailleur handicapé) ? Consultez le dépliant Jeunes

Osez Bordeaux : la marque des entrepreneurs

Les entrepreneurs bordelais, acteurs de la gouvernance de la marque «Osez Bordeaux».

Afin de renforcer son attractivité et mieux se faire connaître en France et à l’étranger, la ville de Bordeaux vient de lancer sa nouvelle marque territoriale «Osez Bordeaux», jouant ainsi pleinement son rôle de plateforme-relais, facilitateur d’échanges entre les réseaux dans tous les secteurs.

Afin d’être « bien gouvernée », la marque territoriale fera l’objet d’un travail de co-construction progressif qui permettra de réfléchir, proposer des actions de valorisation, décider, évaluer, avec les acteurs économiques et les relais d’opinion qui connaissent la ville.

Fondé sur un partenariat ouvert, ce mode de pilotage de la marque permettra à chacun de contribuer à développer l’attractivité de la ville et à créer des synergies bénéfiques pour tous. Dans ce cadre, une cinquantaine de chefs d’entreprise vont participer à la gouvernance de la nouvelle marque, via un groupe constitué d’universitaires et d’entrepreneurs, représentatifs de la diversité des secteurs d’activité à Bordeaux et ses territoires.

S’engager à rayonner avec Bordeaux

Les chefs d’entreprises, acteurs de la gouvernance de la marque Osez Bordeaux pourront choisir de :

  • Décliner très concrètement la marque sur leurs supports de communication
  • Proposer de nouveaux outils ou temps forts pour faire rayonner la marque en France et à l’étranger. Ils pourront notamment s’appuyer sur plusieurs études récentes qui confortent le potentiel économique de Bordeaux

Découvrez les acteurs de la gouvernance Osez Bordeaux sur bordeauxenvue.com

Bordeaux Fête le Fleuve 2013 : La filière nautique à l’honneur

article_cote-bordeaux-plaisance

La Fête du fleuve débute demain soir à Bordeaux. La filière nautique sera célébrée durant dix jours sur les quais de la Garonne.

Bordeaux Fête le Fleuve débutera officiellement vendredi à 19h, avec l’arrivée du Cuauhtémoc et de la flotte de la Solitaire du Figaro. La filière nautique du département sera mise à l’honneur durant l’événement, avec un village Bordeaux Nautic de 6.000 m2, organisé par la Chambre de commerce et d’industrie de Bordeaux, et composé d’une trentaine de professionnels qui exposeront une cinquantaine de bateaux.

1.500 emplois dans le département

Constructeurs de bateaux, réparateurs, revendeurs… La filière compte 234 entreprises et pèse peu plus de 1 500 emplois dans le département. Parmi celles implantées à Bordeaux, Cote Bordeaux Plaisance a ouvert ses ateliers aux Bassins à flot il y a trois ans. «Nous sommes les revendeurs des marques Beneteau et Lagoon sur le département. Nous recevons les bateaux, nous les montons et les transformons si nécessaire, et réalisons les essais pour les clients» explique le directeur Emmanuel Lafosse.

L’activité de la filière nautique est «fortement polarisée autour du bassin d’Arcachon, qui concentre 59% des établissements» indique une récente étude de la CCI. La grande majorité des bateaux sont d’ailleurs vendus sur Arcachon, relève Emmanuel Lafosse. «Nous espérons cependant que le projet de réhabilitation des Bassins à flot, en 2014, permettra de doper les ventes sur Bordeaux en le dotant d’un port digne de ce nom»… Lire la suite sur 20minutes.fr

Crédit photo S.ORTOLA/20MINUTES

Foire de Bordeaux : le palmarès complet du concours des vins d’Aquitaine

img_id_13329

Ce samedi 18 mai à la Foire de Bordeaux, ils étaient nombreux à déguster les vins présentés lors du Concours des Vins d’Aquitaine. Découvrez le palmarès complet.

813 professionnels de la vigne et du vin étaient réunis au Palais des Congrès de Bordeaux ce samedi 18 mai pour cette 57e édition du Concours de Bordeaux, organisé par la Chambre d’Agriculture de la Gironde. Au total, ils ont dégusté 4064 échantillons, issus de 97 appellations. Seuls 29,9% ont donc finalement été récompensés. 378 médailles d’Or, 524 médailles d’Argent et 314 médailles de Bronze ont été attribuées.

Le palmarès complet est consultable sur sudouest.fr

Crédit Photo : Agathe Marion